petitcoureurssepiaÇa y est, après moult tergiversations, j'ai trouvé le véritable objectif de mon été. Celui pour lequel je n'ai pas peur d'annoncer la couleur: me qualifier pour la finale du championnat du monde de billes. Rien que ça. Et pour ceux qui ne connaîtraient pas les règles de ce sport d'été, cela consiste à pousser sa bille sur un circuit de sable au profil tourmenté, avec un petit coureur cycliste pour indiquer sa position. Et si les finales françaises et mondiales se déroulent traditionnellement fin août à Royan, il faut s'y qualifier dans le cadre d'une des nombreuses étapes du mondial 2009.

Ça tombe bien, une étape va très bientôt être organisée sous le giron de la communauté des communes de Montesquieu en Gironde. Selon ce que j'en sais, elle se déroulera du 31 mars au 04 avril ainsi que les 6 et 7 avril sur le parking du Leclerc de Léognan. Et à défaut d'en être, il y a aussi moyen d'aller traîner avec son sac de billes sur une des étapes charentaises toutes proches cet été.

Si j'espère enfin pouvoir en découdre, c'est que depuis près de 30 ans que cette manifestation existe, j'ai eu le temps d'en entendre parler via Sud Ouest. Il faut dire aussi que je passais des après midi entiers à jouer aux petits coureurs avec, s'il vous plaît, des obstacles en plâtre fabriqués par un oncle bienveillant. J'allais même jusqu'à noter mes classements sur un petit cahier, empruntant le nom des champions avec une nette préférence pour les consonances flahutes.

Et ce jusqu'au passage en 5ème, qui a été fatal à mes jeux d'enfant. Je me souviens bien d'avoir honteusement rechuté à 14 ans un mercredi après midi que j'étais seul à la maison. Mais je m'étais alors promis de raccrocher les billes, histoire d'entrer pour de bon dans la cour des grands. C'est bien ce qui m'amuse dans l'histoire: presque 20 ans plus tard, j'ai de nouveau envie de me rêver champion du monde un jour. De billes certes, ça a peut être moins de gueule mais ça le fait quand même... Il y aurait quelques volontaires pour m'accompagner ?